La social-démocratie n’entend pas quitter le gouvernement

16-06-2019

Le parti social-démocrate (ČSSD) entend rester dans la coalition gouvernementale avec le mouvement ANO, tant que cela sera possible. Son vice-président, Roman Onderka, a indiqué, ce dimanche, que le ČSSD ne quittera le gouvernement que si le Premier ministre et leader du mouvement ANO, Andrej Babiš, soupçonné de fraude aux subventions européennes, est condamné.

Dans un entretien accordé à la chaîne de télévision privée Prima, Roman Onderka a expliqué que la social-démocratie souhaitait continuer à appliquer son programme et, inversement, ne souhaitait pas laisser le champ libre au parti d’extrême-droite Liberté et Démocratie directe (SPD). Pour rappel, la coalition gouvernementale minoritaire composée d’ANO et du ČSSD n’a obtenu la confiance de la Chambre des députés, en juillet dernier, que grâce au soutien tacite du parti communiste.