La social-démocratie critique les attitudes anti-européennes

31-01-2007

Le parti social-démocrate a critiqué le fait que Jan Zahradil mène pour la partie tchèque les négociations sur la Constitution européenne, en raison de ses positions et déclarations antieuropéennes. Il veut en outre initier la convocation d'une réunion extraordinaire de la Chambre des députés. Celle-ci devrait se pencher entre autres sur la possibilité d'établissement d'un radar américain anti-missile sur le territoire tchèque et sur la position de la République tchèque à l'égard de la Constitution européenne.