La signature de l’addendum au traité européen saluée par la classe politique tchèque

03-04-2013

La signature, par le chef de l’Etat, de cet addendum au traité européen a été saluée par de nombreux représentants politiques, notamment par le ministre des Affaires étrangères et président du parti TOP 09 Karel Schwarzenberg. Ce dernier a seulement reproché au président Zeman de ne pas l’avoir invité à cet acte solennel. D’après le chef de la diplomatie tchèque, la signature du document pourrait « rehausser l’image du pays sur la scène internationale ». Le ministre des Finances Miroslav Kalousek de ce même parti TOP 09, ainsi que le président du parti social-démocrate, à l’opposition, Bohuslav Sobotka, se sont eux-aussi félicité de ce geste de Miloš Zeman qui pourrait, selon le chef des sociaux-démocrates, améliorer la position de la République tchèque dans les négociations au sein de l’UE. En revanche, la signature du MES a été accueillie avec réserve par le président du parti communiste Vojtěch Filip et critiquée par le député du Parti civique démocrate ODS Boris Šťastný.