La République tchèque va ouvrir son marché du travail à un plus grand nombre de pays hors UE

04-02-2013

La République tchèque prévoit de rendre accessible son marché à un plus grand nombre de pays n’étant pas membres de l’Union européenne. Jusqu’à présent, seuls les ressortissants de douze pays pouvaient obtenir la carte verte, un document leur permettant de séjourner et de travailler en République tchèque. A compter de février 2013, ce nombre passera à cinquante-deux. C’est ce qu’a annoncé le ministère du Travail et des Affaires sociales. Les offres d’emploi devront toutefois être proposées en priorité aux ressortissants des pays membres de l’UE, et ce pendant un mois. A l’issue de ce délai, les ressortissants des autres pays pourront se porter candidats. La République tchèque délivre des cartes vertes depuis 2009. Toutefois, seuls 400 étrangers environ ont profité de cette possibilité. Les employeurs se plaignent de la lourdeur administrative pour la délivrance de ces autorisations d’une validité allant de deux à trois ans.