La République tchèque et trois autres pays de l'UE pour l'arrêt du rapprochement de l'UE avec Minsk

25-12-2010

Les ministres des Affaires étrangères de République tchèque, d'Allemagne, de Suède et de Pologne ont appelé vendredi l'Union européenne à cesser son rapprochement avec la Biélorussie, après la réélection contestée dimanche d'Alexandre Loukachenko et la répression de l'opposition. "L'Europe n'avait rien vu de tel depuis des années. La combinaison de fraude électorale et de répression féroce (...) nous rappelle l'introduction de la loi martiale en Pologne en 1981", ont écrit dans une lettre commune Karel Schwarzenberg, Guido Westerwelle, Carl Bildt et Radek Sikorski. "Poursuivre des discussions positives avec M. Loukachenko est une perte de temps et d'argent en ce moment. Il a fait son choix et c'est un choix contre tout ce que ce représente l'Union européenne", soulignent-ils dans cette lettre publiée par l'International Herald Tribune.