La République tchèque envoie une nouvelle aide financière aux pays de migration

La République tchèque va envoyer une aide de 50 millions de couronnes (près de deux millions d’euros) en Irak, au Mali, au Niger et au Tchad, pays touchés par la crise migratoire. C’est ce qu’a annoncé le chef du gouvernement, Andrej Babiš, à la sortie du conseil des ministres, ce mercredi. « Nous aidons dans la durée sur les lieux des problèmes qui sont la source de la migration en Europe. Nous faisons exactement ce que nous déclarons à nos partenaires européens. C’est une aide qui a du sens », a indiqué le ministre de l’Intérieur, Jan Hamáček, dans un communiqué de presse.

Dans ces différents, l’argent doit permettre de participer au renouvellement des infrastructures, à la construction de logements, à la rénovation d’hôpitaux et d’écoles ou encore à des formations pour aider les populations à être plus autonomes. Pour l’ensemble de cette année, le gouvernement tchèque prévoit un budget de 150 millions de couronnes (près de six millions d’euros) pour son programme d’aide appelé « Pomoc na místě » (« Aide sur place »).