La République tchèque envisage d'envoyer des soldats sur le plateau du Golan

29-08-2014

La République tchèque envisage d'envoyer des troupes sur le plateau du Golan, territoire situé dans la zone frontalière entre la Syrie et Israël. La mission pourrait débuter en octobre en remplacement de troupes philippines qui songent à quitter la région. Le président Miloš Zeman, fidèle soutien de l'Etat hébreux, insiste depuis longtemps pour que la République tchèque s'engage sur ce plateau. Le chef de l'Etat doit encore s'entretenir avec le ministre de la Défense Martin Stropnický (ANO) sur le sujet. Ce dernier estime qu'il n'est pas certain que la République tchèque soit en mesure de préparer un tel convoi militaire dans un délai aussi bref. Le plateau du Golan est un territoire syrien occupé par Israël depuis la guerre des Six jours en 1967. L'annexion israélienne de la région en 1981 a été condamnée par le Conseil de sécurité de l'ONU et n'est pas reconnue par les membres de la communauté internationale.