La question de la centrale nucléaire de Temelin

29-11-2001

Le ministre tchèque des Affaires étrangères, Jan Kavan, devrait présenter à Bruxelles, le processus de continuation de l'accord de Melk, conclu avec l'Autriche, sur la centrale nucléaire de Temelin. Vienne demande que le nouvel accord, en préparation, soit un engagement juridique. Prague désire que ce soit un accord politique.