La présidente de la Confédération des prisonniers politiques réclame l'interdiction du parti communiste

25-02-2007

Toujours à l'occasion du 59e anniversaire du putsch communiste, qualifié de « Février victorieux » jusqu'à la chute du régime totalitaire en 1989, la présidente de la Confédération des prisonniers politiques a appelé à une interdiction du parti communiste. Devant environ 300 personnes, Nadezda Kavalirova a prononcé son discours depuis le balcon du palais Kinsky, sur la place de la Vieille-Ville, au même endroit où, en 1948, le Premier ministre communiste Klement Gottwald avait annoncé à la foule la prise du pouvoir. L'évêque Vaclav Maly, ancien dissident et grande figure de la Révolution de velours, a ensuite symboliquement purifié la place de la Vieille-Ville du mal et de la violence.