La police lance des poursuites judiciaires contre le groupe d’artistes Ztohoven

13-01-2011

La police lance des poursuites judiciaires contre 12 membres du groupe d’artistes Ztohoven. Accusés d’avoir utilisé des photos trafiquées pour se faire délivrer des cartes d’identité, ils sont passibles, d’après la police, d’une peine pouvant aller jusqu’à deux ans de prison ou être interdits de mener leurs activités. En juin dernier, une exposition à Prague avait présenté les 12 cartes d’identité délivrées légalement par les organes compétents et un manifeste attirant l’attention des citoyens notamment sur les dangers liés à la collecte des données biométriques. L'exposition avait été fermée et l'objet du délit saisi par la police. Ce projet, Občan K, ou Citoyen K., s’inscrit dans la lignée d’autres interventions du groupe telles que le « hackage » de la télévision tchèque, faisant apparaître un champignon atomique dans les montagnes pour dénoncer la manipulation médiatique.