La plus grande centrale des syndicats tchèques tient son congrès à Prague

27-04-2018

Le congrès de la Confédération des syndicats de Bohême et de Moravie (ČMKOS), qui regroupe 29 organisations et quelque 310 000 membres, se tient à Prague ces vendredi et samedi. L’objectif de cette réunion sera d’élire une nouvelle direction, ainsi que de définir la stratégie et les principaux objectifs pour les quatre prochaines années. Le président sortant Josef Středula est le seul candidat à sa succession.

Le Premier ministre Andrej Babiš, les présidents de la Chambre des députés Jan Hamáček et du Sénat Milan Štěch, tous deux membres du parti social-démocrate, et différents dirigeants d’organisations syndicales européennes participent également à ce congrès. Parmi les priorités figurent la poursuite de la croissance des salaires et la réduction du temps de travail en République tchèque.

Il y a quelques années de cela, la ČMKOS a lancé une campagne intitulée « La fin du travail pas cher » qui a abouti, entre autres, à une augmentation à un montant de 12 200 couronnes (482 euros) du salaire minimum.