La moitié des Roms tchèques sont touchés par l’exclusion sociale

07-06-2017 mis à jour

La moitié de la population rom en République tchèque est touchée par l’exclusion sociale. Il s’agirait plus précisément de quelque 123 000 personnes. C’est du moins ce qui ressort d’un rapport sur l’état de la minorité rom sur le territoire tchèque en 2016, élaboré à la demande du gouvernement. Les chiffres sont encore plus élevés dans les régions de Moravie-Silésie, d’Ústí nad Labem et d’Olomouc. Entre 60 % et 70 % des Roms vivant dans ces régions sont victimes d'exclusion sociale. Selon le rapport, la situation n’a donc aucunement évolué par rapport à 2015. Les Roms, qui représentent un peu plus de 2 % de la population du pays, constituent la plus grande minorité ethnique en République tchèque.