La ministre de la Justice ne comprend pas l’approche du procureur chargé de l’affaire du Nid de cigognes

04-09-2019

La ministre de la Justice, Marie Benešová a déclaré qu’elle ne comprenait pas la manière de procéder du procureur chargé de l’affaire du Nid de cigognes. Cette affaire met en cause le Premier ministre Andrej Babiš qui est poursuivi pour fraude présumée aux subventions européennes. Dans un entretien pour le quotidien Deník N, Marie Benešová a estimé que le travail du procureur était incompréhensible et représentait une mauvaise nouvelle quant à l’état du système du ministère public.

Lundi, le procureur chargé de l’affaire dite du Nid de cigognes a émis un avis recommandant l’arrêt des poursuites dont fait l’objet le Premier ministre tchèque. Une décision qui n’est pas définitive : c’est désormais au supérieur de Jaroslav Šaroch qu’il appartiendra de décider si le Premier ministre et cinq de ses proches impliqués dans l’affaire doivent être mis en examen ou, au contraire, si les poursuites doivent bien être interrompues.