La mention de censure de l'opposition n'a aucune chance de renverser le gouvernement

22-05-2015

A l'occasion d'une conférence de presse ce vendredi à la Chambre des députés, le parti communiste a annoncé qu'il ne prendrait pas part au vote de la mention de censure contre le gouvernement que souhaitent déposer les autres partis d'opposition, le parti conservateur TOP 09, le parti civique-démocrate ODS et le parti de l'Aube. Ces formations, qui représentent 52 voix sur les 200 députés que compte la Chambre basse du Parlement, n'ont ainsi aucune chance de renverser la coalition gouvernementale dirigée par le social-démocrate Bohuslav Sobotka. Si les communistes ne soutiennent pas ce gouvernement, leur leader, Vojtěch Filip, a expliqué qu'il ne souhaitait pas le retour au pouvoir des partis ODS et TOP 09. Ces mouvements politiques justifient le dépôt d'une mention de censure, qui sera soumise au vote mardi prochain, en accusant de corruption le ministre des Finances Andrej Babiš (ANO), qui est également à la tête du groupe agroalimentaire Agrofert.