La dissolution de la Chambre des députés reste probable même sans le soutien du Parti civique démocrate

19-08-2013

La dissolution de la Chambre des députés sera probablement votée lors de la session plénière de ce mardi, et cela malgré l’absence du soutien de la part du Parti civique démocrate (ODS), principale formation de l’ancienne coalition de Petr Nečas. La majorité de 120 voix requise par la Constitution pourrait être atteinte par le cumul des votes des députés sociaux-démocrates, communistes et du parti TOP 09, qui disposent de 122 sièges à la Chambre basse. Les cadres du parti social-démocrate et communiste ont également confirmé la présence de tous leurs députés lors de la délibération. Quant au Parti civique démocrate (ODS), son soutien à la dissolution avait été soumis au vote de plusieurs lois qui n’a pas eu lieu. Ainsi, Miroslava Němcová, présidente de la Chambre des députés, a déclaré que les cadres dirigeants laisseront probablement la main libre à ses députés au moment du vote.