La dépouille des trois soldats tchèques morts en Afghanistan a été rapatriée

La dépouille des trois soldats tchèques, tués dimanche dans un attentat-suicide en Afghanistan, a été rapatriée ce mercredi à Prague. L'avion militaire spécialement affrété à cet effet a atterri à l'aéroport de Ruzyně à 16h15. Une cérémonie d'hommage d'une demi-heure s'est déroulée sur le tarmac de l'aéroport, en présence des familles, du chef de l'Etat et des armées, Miloš Zeman, de représentants de l'armée et de hauts représentants de l'Etat. Les sirènes ont retenti dans tout le pays en leur honneur à midi.

Les trois soldats, membres de l’opération Resolute Support déployée par l’Otan en Afghanistan, ont été tués lors d’une patrouille dans la ville de Charikar, dans l’est du pays. Ce drame porte à 13 le nombre de soldats tchèques morts depuis le début de la présence de l’armée tchèque dans ce pays en 2002. L'attentat a été revendiqué par les talibans. Le sergent Martin Marcin (36 ans), le caporal Kamil Beneš (28 ans) et le caporal Patrik Štěpánek (25 ans) ont été élevés au rang d'officier à titre posthume et seront enterrés avec les honneurs militaires.