La création d'un poste de conseiller à la sécurité nationale soutenue par le 1er ministre

21-07-2019

A la télévision publique, le Premier ministre Andrej Babiš (ANO) a soutenu l’idée de créer un poste de conseiller à la sécurité nationale, proposée par les services de renseignement, pour coordonner le travail de toutes les forces de sécurité, y compris celui de la police.

Un conseiller national pour la sécurité devrait veiller, par exemple, à une coopération plus étroite entre la police et le service de contre-espionnage (BIS).

Le directeur du BIS, Michal Koudelka, et les chefs des services de renseignement militaires et civils, Jan Beroun et Marek Šimandl, ont tous publiquement soutenu cette idée.