La commission parlementaire opposée à la levée de l’immunité de l’ancien maire de la ville de Prague

24-02-2015

La commission du mandat et d’immunité de la Chambre des députés n’a pas recommandé la levée de l’immunité de l’ancien maire de la ville de Prague, Bohuslav Svoboda (ODS). La police l’a demandé pour enquêter sur l’abus de pouvoirs par rapport à la conclusion d’un contrat que l’ancien maire avait signé avec l’avocat et l’actuel sénateur, Václav Láska, à propos de l’analyse de contrats problématiques de la société des transports pragois. L’accusation a été portée par l’ancien directeur de cette société des transports. Pour les membres de la commission parlementaire, il pourrait s’agir d’un acte de vengeance personnelle. La Chambre basse votera sur la levée de l’immunité de Bohuslav Svoboda en mars. En février 2014, la Chambre des députés a déjà levé l’immunité de Bohuslav Svoboda, dans le cadre de l’enquête concernant la carte électronique Opencard, utilisée dans les transports en commun à Prague.