La Commission Européenne a approuvé les projets de contrôle des émissions de poussière des aciéries tchèques

18-09-2013

La Commission européenne a approuvé ce mercredi les projets de contrôle des émissions de poussière pour les deux usines sidérurgiques tchèques, ArcelorMittal (AMO) et Třinecké železárny en Moravie du Nord. C’est ce qu’a déclaré la porte-parole de la Commission, Maria Madrid à l’Agence de presse tchèque ČTK. Les subventions accordées par l’Union européenne dépassent le milliard de couronnes, environ 40millions d’euros, et doivent contribuer à financer les projets visant à faire baisser le volume de poussière émise par les deux usines, de près de 230 tonnes par an. Cette réduction de poussière doit ainsi considérablement améliorer la qualité de l'air dans la région de la ville d’Ostrava, qui est une des plus touchées par la pollution. Le système de filtres à poussière doit entièrement être mis en place d’ici fin 2016, selon la porte-parole d’ArcelorMittal, malgré le fait qu’il a déjà dû être achevé en janvier 2013.