La commission chargée d'enquêter sur la collaboration des prêtres avec la StB rendra ses premiers résultats dans les prochains mois

25-02-2007

La commission chargée de procéder à des recherches sur la collaboration des prêtres avec la Sécurité d'Etat (StB) de l'ancienne Tchécoslovaquie communiste devrait faire connaître les premiers résultats de son travail d'ici à six mois. C'est ce qu'a annoncé, dimanche midi, à la Télévision tchèque, le cardinal Miloslav Vlk, précisant que le groupe de travail composé de représentants de l'Eglise et d'archivistes du ministère de l'Intérieur était en train de se former. Cette commission, baptisée « Passé ouvert », doit faire la lumière sur le passé des relations qu'entretenaient certains membres du clergé avec la police politique communiste. Toutefois, le cardinal a expliqué que la majorité des prêtres ayant collaboré avec la Stb avaient déjà quitté leurs fonctions.