La chanteuse rom Věra Bílá est morte

Reine de la musique tzigane et chanteuse tchèque probablement la plus connue à l’étranger, Věra Bílá est morte ce mardi matin à l’hôpital de Plzeň, à l’âge de 64 ans. Accompagnée de son groupe Kale, Věra Bílá s’est produite, dans les années 1990 et 2000, dans plusieurs dizaines de pays : elle a donné un concert à l’Olympia, à Paris, ou encore à la Maison Blanche, où elle a chanté devant Bill Clinton. Dotée d’une voix incomparable, Věra Bílá a interprété ses chansons en langue rom, en tchèque et en slovaque.

Souffrant de graves problèmes de santé et criblée de dettes, Věra Bílá vivait depuis plusieurs années à l’écart de la société. Pour cette semaine, elle avait toutefois annoncé son retour sur scène.