Karel Schwarzenberg évoque l'idée de compensations pour les personnes lésées par l'amnistie

08-01-2013

Karel Schwarzenberg, le chef de file du parti de la coalition gouvernementale TOP 09, a estimé que si l'amnistie partielle du président tchèque avait causé du tort à des citoyens, le gouvernement devrait trouver un moyen de les dédommager. Le gouvernement doit discuter de cette aministie lors d'un conseil des ministres ce mercredi. L'amnistie a été co-signée par le Premier ministre Petr Nečas, sans consultation préalable de son cabinet. Le parti social-démocrate, pour sa part, espère que le vote de confiance lié à cette amnistie pourra se dérouler le 17 janvier prochain.