Jeunes médecins mécontents demandent des changements

12-03-2010

Un rassemblement de protestation est préparé pour ce samedi par des médecins mécontents des conditions d’obtention d’une autorisation d’exercice et du système de rémunération. A leur invitée, la ministre de la Santé publique Dana Jurásková, ils vont demander la suppression d’un arrêté ministériel adopté en juillet dernier et rendant plus sévères les examens d’évaluation des jeunes médecins pour le choix de la spécialité d’exercice. A l’heure actuelle, près de 5000 jeunes médecins suivent une formation de 5 ans pendant laquelle ils se préparent à leur spécialisation. Le porte-parole de l’association civique de Jeunes Médecins Tomáš Kocourek dénonce l’absence de certaines spécialisations comme l’ophtalmologie dans les deux premières années du cycle de formation. Les jeunes médecins critiquent également le système de postes ‘résidentiels’ qui les oblige à signer avec les établissements un contrat interdisant de changer la spécialisation, durant la formation. De plus en plus de nouveaux diplômés des facultés de médecine partent travailler à l’étranger.