Jan Fischer à Paris: « La crise grecque nous rendra plus prudents dans l’admission de nouveaux membres dans la zone euro »

11-05-2010

Dans le cadre de son passage en France, Jan Fischer est intervenu à l’Institut des hautes études de défense nationale à Paris, lundi soir, sur le thème « Réalités européennes vues de Prague ». La situation autour de la crise financière en Grèce conduira à une attitude plus prudente vis-à-vis de l’admission de nouveaux membres dans la zone euro, a notamment indiqué le Premier ministre. Selon lui, outre les critères de Maastricht, de nouvelles conditions pourraient être établies pour les pays candidats potentiels à l’adoption de la monnaie européenne. Lors de sa conférence, Jan Fischer a également déclaré que la crise grecque avait influencé le débat en République tchèque sur l’adoption de l’euro en précisant que le camp de ceux qui ont des problèmes de longue durée avec l’adoption de l’euro avait été renforcé.