Interdiction des animaux dans les cirques : le gouvernement tchèque entend légiférer

24-10-2018 mis à jour

Le ministère de l’Agriculture va constituer un groupe de travail qui sera chargé de décider des conditions de l’interdiction envisagée du dressage des animaux dans les cirques. Vendredi dernier encore, le ministère avait pourtant indiqué qu’il entendait proposer une interdiction complète de la présence de l’ensemble des animaux dans les numéros de cirque, conformément à ce qui figure dans un amendement à la loi sur la protection des animaux relatif à la maltraitance de ceux-ci.

Ce groupe de travail sera composé de représentants des ministères de l’Agriculture et de l’Environnement, de la Commission centrale pour la protection des animaux, de l’Administration vétérinaire nationale, de différentes fédérations d’élevage et de cirques. Depuis quelque temps, le débat a été relancé en République tchèque sur la présence des animaux dans les cirques, alors que de nombreux pays interdisent déjà la présence de troupes avec animaux, notamment sauvages, sur leur territoire. Une pétition signée par quelque 14 000 personnes contre l’élevage des animaux vivant en liberté dans les cirques a été récemment remise au ministère.