Inondations : un impact limité sur l’économie tchèque

03-06-2013

Selon les économistes cités par l’agence de presse ČTK, les inondations ne devraient pas avoir un impact significatif sur l’économie tchèque. En effet, la vie économique tchèque ne s’arrête pas en temps de crue et de nombreuses personnes peuvent travailler depuis chez eux. Le produit intérieur brut (PIB) pourrait tout au plus diminuer de quelques dixièmes de point. Ces économistes évaluent les dégâts à plusieurs milliards de couronnes (un milliard de couronnes correspond à moins de 40 millions d’euros), un coût en tous cas inférieur aux dommages constatés lors des crues d’août 2002. Certains spécialistes considèrent même que ce genre de catastrophe peut avoir quelques effets positifs, notamment en stimulant l’activité de certains secteurs impliqués dans la reconstruction ou la réparation des dégâts.