Forte augmentation en 2019 du nombre de sangliers abattus

11-02-2020

Les chasseurs ont tué 229 000 sangliers en République tchèque l’année dernière, selon les premières estimations de l’Administration vétérinaire (SVS). Il s’agit d’une augmentation de 58 % en l’espace d’un an.

Les chasseurs continuent de redouter la propagation de la peste porcine africaine, et ce bien que la République tchèque soit officiellement devenue, l’année dernière, selon Bruxelles, le premier pays à avoir éradiqué la maladie. Celle-ci est toutefois réapparue récemment dans l’ouest de la Pologne, région frontalière.

Depuis quatre ans, les sangliers peuvent être chassés toute l’année en République tchèque afin d'en réguler les populations et de limiter les dégâts importants sur les surfaces cultivées et dans les forêts. Auparavant, leur chasse n’était autorisée que du mois d’août à fin janvier. La loi concerne également les laies et les marcassins.