Foot : le milieu camerounais Georges Mandjeck mécontent du Sparta

18-07-2019

Le porte-parole du Sparta Prague a reconnu que le club de foot avait été contacté par la FIFA suite à une plainte du milieu camerounais Georges Mandjeck déposée en février dernier pour dénoncer des irrégularités contractuelles. Avant d'être prêté au Maccabi Haïfa la saison dernière, le joueur était payé via des factures, tel un autoentrepreneur et non comme un salarié.

Invité à s'expliquer, le club tchèque a déjà reconnu que son système n'était « pas conforme », arguant « être obligé d'y recourir en vertu de la législation nationale ». Il dispose d'un dernier délai jusqu'au 29 juillet pour accepter la demande de requalification ou de résiliation du contrat. D'autres joueurs dans le même cas réfléchiraient aussi depuis un certain temps à attaquer le Sparta. Quelle que soit l'issue, Georges Mandjeck affirme ne plus vouloir retourner au club, également en raison d’une prime non payée.