Foot – Eco : selon le président Zeman, la Chine pourrait cesser de financer le Slavia Prague

11-10-2019

En réaction à la décision prise par la ville de Prague de rompre l’accord de partenariat avec Pékin, la Chine entend entre cesser de financement le club de football du Slavia Prague, champion de République tchèque en titre et actuel leader de la Fortuna Liga. C’est ce qu’a déclaré le président de la République, Miloš Zeman, jeudi dans une émission diffusée par la chaîne de télévision privée Barrandov. Racheté alors qu’il était au bord de la faillite, le club pragois est entre les mains de propriétaires chinois depuis quatre ans. La société Sinobo Group en est l’actionnaire majoritaire. Le Slavia n’a ni confirmé, ni démenti l’information. Son attaché de presse s’est contenté de faire savoir que le club se concentrait sur la prochaine réception du FC Barcelone en Ligue des champions.

« La Chine réagit avec différentes mesures de représailles, entre autres certaines lignes aériennes qui devaient avoir Prague pour destination, seront détournées vers la Croatie, a expliqué le chef de l’Etat, connu pour ses positions prochinoises. Mais le plus important est que le Slavia Prague ne sera plus financé. Or, le Slavia a été l’investissement chinois le plus réussi en République tchèque. »