Fonds européens : huit Tchèques poursuivis pour détournement d'argent

03-04-2014

La police anti-corruption a décidé de poursuivre huit personnes employées au Programme opérationnel régional (ROP) pour le nord-ouest et accusées de détournement d'argent issu de fonds européens. Selon l'agence de presse ČTK, les huit fonctionnaires ont été arrêtés et mis en examen mardi et six d'entre eux ont été placés en détention provisoire. Ils sont suspectés d'avoir détourné de l'argent destiné à deux projets dans la ville de Liberec : la reconstruction de l'Eglise de Marie-Madeleine et la création du parc Perštýn. La semaine dernière, La commission du contrôle budgétaire du Parlement européen critiquait vertement la République tchèque pour sa gestion des fonds européens et appelait la Chambre des députés et le Sénat à créer une commission parlementaire chargée d’enquêter sur les différentes fraudes et affaires de corruption relatives à l'utilisation de cet argent. La commission estimait que le système tchèque avait permis une multitude d’escroqueries et que les responsables des audits n’avaient absolument rien contrôlé.