Finances des partis politiques : bonne année 2013 pour les communistes

29-03-2014

La plupart des partis politiques ont publié leurs comptes pour l'année 2013 et ce sont les communistes qui s'en sortent le mieux avec un bénéfice de près de 84 millions de couronnes (environ 3 millions d'euros). Les sociaux-démocrates, forts de leurs bons résultats aux élections législatives, sont également dans le vert mais font tout de même deux fois moins bien que leurs collègues communistes. A l'inverse, le parti SPOZ, soutenu par le chef de l'Etat Miloš Zeman, accuse des pertes pour près de 40 000 euros. Le mouvement ANO, du milliardaire Andrej Babiš, formation nouvelle en politique, fait bien pire avec des pertes s'élevant à environ 1,46 million d'euros. Les partis politiques perçoivent des subventions publiques en fonction de leurs résultats aux élections. Ils se financent également grâce à des dons et aux cotisations de leurs membres.