Exclusion sociale : le nombre de ghettos a encore augmenté en République tchèque

12-10-2019

Même si le niveau de vie moyen tend à croître et que le taux de chômage est l’un des plus faibles en Europe avec une nouvelle baisse à 2,7% en septembre, la pauvreté, la misère, la précarité et l’exclusion sociale gagnent elles aussi du terrain en République tchèque. Il existe ainsi actuellement en République tchèque plus de 830 zones précarisées en République tchèque, où vivent plus de 127 000 personnes. Telles sont les estimations du rapport sur la communauté rom établi pour l'année 2018, préparé par les coordinateurs régionaux et des conseillers issus de cette minorité.

Le document devrait être discuté, lundi, par le gouvernement tchèque. Les auteurs de ce rapport précisent qu'il est basé sur des estimations brutes et sur la perception subjective des acteurs sociaux sur le terrain. Mais il correspond toutefois à une tendance observée depuis plusieurs années, par différentes études d'experts, qui montrent qu'en 2015, il exisitait 606 ghettos dans le pays, où vivaient 115 000 habitants, contre 300 ghettos (80 000 habitants) en 2006.