Energie photovoltaïque : la présidente de l’Autorité de régulation de l’énergie a été condamnée à huit ans et demi de prison

22-02-2016

Présidente de l’Autorité de régulation de l’énergie (ERÚ), Alena Vitásková a été condamnée à une peine d’emprisonnement de huit ans et demi par le Tribunal régional de Brno, ce lundi. Elle a été reconnue coupable d’abus de pouvoir dans une affaire d’exploitation de centrales photovoltaïques. Concrètement, l’ERÚ a accordé des licences d’exploitation à deux centrales situées dans la région de Chomutov (Bohême du Nord) sur la base de faux rapports de révision. Or, ces licences ayant été délivrées avant la fin de l’année 2010, cela garantissait encore à leurs propriétaires un prix d’achat avantageux de l’électricité produite et fournie au réseau public. Selon la Cour, Alena Vitásková, qui peut faire appel du jugement rendu, a fait en sorte de créer les conditions pour que ces deux centrales puissent rester en service. Neuf autres personnes sont impliquées dans cette affaire. Elles ont été condamnées à des peines d’emprisonnement allant de cinq ans et demi à dix ans et à des amendes de l’ordre de plusieurs millions de couronnes.