Energie : la Bulgarie a lancé le processus de suppression des licences de distribution à ČEZ et Energo-Pro

19-03-2014

Les autorités bulgares ont entamé les procédures visant à la suppression des licences à ČEZ et Energo-Pro, les deux sociétés tchèques distributrices d’énergie sur le marché domestique. La société autrichienne EVN est également visée par le Bureau bulgare de régulation de l’énergie. Les trois compagnies avaient jusqu’à ce mercredi pour régler une dette de 318 millions de leva (163 millions d’euros) à la société nationale bulgare NEK, fortement endettée et proche de la faillite selon les médias locaux. ČEZ, Energo-Pro et EVN affirment cependant n’avoir aucun passif. Depuis le début de l’année 2013, les trois sociétés tchèques et autrichienne font l’objet de nombreuses critiques en Bulgarie après avoir été accusées d’être les responsables de la flambée des prix de l’électricité dans le pays. ČEZ, dont 70% des actions sont la propriété de l’Etat tchèque, assure la distribution d’électricité pour environ deux millions de clients dans l’ouest de la Bulgarie.