En Israël, le président Zeman qualifie le Hamas d’« organisation terroriste »

En visite officielle en Israël le président tchèque Miloš Zeman s’est dit sceptique sur le principe d'une solution à deux Etats, mais intéressé par l’idée de son homologue israélien, Reuven Rivlin, d’« un Etat à deux nations ». D’après le chef de l’Etat tchèque, cette idée serait « provocante » mais, a-t-il noté, toutes les idées audacieuses le sont. Le président Zeman a également précisé qu’il ne voyait pas comment la bande de Gaza pourrait devenir un Etat indépendant, dans la mesure où il considère le Hamas comme une « organisation terroriste et non pas comme un Etat ».

Ce lundi après-midi le président tchèque s'exprimera à la Knesset. Il sera ainsi le premier homme politique tchèque à s'adresser ainsi aux parlementaires israéliens. Le chef de l'Etat tchèque est arrivé en Israël dimanche et entamé sa visite de quatre jours en déposant un couronne de fleurs sur la tombe du fondateur du mouvement sioniste, Theodor Herzl.

Parmi les sujets de discussion au programme de ce lundi, la coopération économique, le tourisme et l'avenir des relations entre la République tchèque et Israël. La République tchèque souhaite acheter à Israël des radars militaires, mais la signature du contrat de 3,5 milliards de couronnes a été repoussée.