Election présidentielle : le gouvernement a adopté le suffrage universel direct

15-06-2011

Le gouvernement a adopté, mercredi, le projet d’amendements constitutionnels relatifs à l’instauration du suffrage universel direct pour la prochaine élection du président de la République en 2013. Un mode de scrutin à deux tours semblable à celui des élections sénatoriales, où au second tour s’opposent les deux candidats sortis en tête du premier, a été choisi. Les pouvoirs du chef de l’Etat ainsi que la prolongation de son mandat à six ans au lieu de cinq actuellement seront encore débattus à la Chambre des députés. Jusqu’à présent, le président de la République a toujours été élu par les deux chambres réunies du Parlement.