Education : le russe, langue de plus en plus enseignée dans les écoles tchèques

07-02-2019 mis à jour

Les écoliers et collégiens tchèques font preuve d’un intérêt grandissant pour l’apprentissage du russe. Le nombre d’élèves qui ont fait le choix d’étudier cette langue a quintuplé au cours des dix dernières années. En 2018, 52 000 enfants suivaient des cours de russe, faisant ainsi de la langue de Dostoïevski la troisième langue la plus demandée en République tchèque, derrière l’allemand, qui a également enregistré une hausse d’intérêt de près d’un tiers en l’espace de dix ans, et l’anglais. Sans surprise, une immense majorité des quelque 790 000 élèves que compte l’enseignement secondaire et qui apprenaient une langue étrangère, avaient l’anglais comme premier choix.

Toujours selon les données de l’Office tchèque des statistiques, l’espagnol ou le français ne sont choisis en première langue que par moins de 1 % des étudiants tchèques.