Diag Human: Prague ne doit pas payer de compensation financière (ministre)

12-11-2015

La République tchèque a remporté une nouvelle bataille dans le conflit commercial qui l'oppose à la société spécialisée dans les produits sanguins Diag Human. Un tribunal d'arbitrage international d'Amsterdam a confirmé une décision antérieure selon laquelle Prague n'est pas tenue de payer plus de 8 milliards de couronnes de dommages et intérêts à l'entreprise. Cette somme avait été réclamée suite à une décision d'un tribunal commercial hollandais en 2008 pour sanctionner la République tchèque après rupture d'un accord antérieur. Cette décision favorable à Prague a été annoncée jeudi par le ministre de la Santé Svatopluk Němeček.