Devant les députés de la Knesset, Miloš Zeman promet qu'il fera tout pour transférer l'ambassade tchèque à Jérusalem

Dans son discours devant les députés de la Knesset, le président Miloš Zeman a promis qu'il ferait tout pour transférer l'ambassade tchèque à Jérusalem. Le Premier ministre israélien Benjamin Netayahu avait pour sa part qualifié la République tchèque de meilleur ami d'Israël en Europe. Le chef de l'Etat tchèque est un fervent partisan de ce transfert de la représentation diplomatique tchèque dans la ville sainte, dans la lignée du président américain Donald Trump. Il doit officiellement inaugurer mardi la Maison tchèque à Israël, un acte qui est considéré comme un premier pas vers ce transfert.

Cette position n'est toutefois pas la position officielle de la diplomatie tchèque ni même du gouvernement tchèque. En accord avec la politique étrangère européenne, le ministre des Affaires étrangères Tomáš Petřícek a rappelé qu'il ne désirait pas que l'ambassade tchèque soit transférée depuis Tel-Aviv jusqu'à Jérusalem. Un rappel de cette position officielle qui n'a pas eu l'heur de plaire au président tchèque qui n'a pas manqué de tacler le tout nouveau ministre. Dans un entretien accordé au quotidien Mladá fronta Dnes publié vendredi dernier, Miloš Zeman a déclaré qu'il n'aurait aucun problème à ce que le chef du gouvernement Andrej Babiš évince un de ses ministres. Il répondait à la question de savoir s'il validerait le départ du ministre des Affaires étrangères, le social-démocrate Tomáš Petříček.