Deux plaintes déposées en lien avec les audits au ministère de la Culture

28-11-2019

L’Office supérieur de contrôle (NKÚ), équivalent de la Cour des comptes en France, a déposé deux plaintes en lien avec les audits réalisés au ministère de la Culture et qui ont révélé une répartition des subventions peu transparente. Le NKÚ a également signalé la chose au fisc tchèque. Réalisés entre 2016 et 2018, les audits ont mis en lumière des irrégularités du côté du ministère, mais aussi du côté des bénéficiaires des subventions.

Selon les auteurs des audits, la somme totale distribuée par le ministère, sans procédure de sélection préalable, n’a cessé d’augmenter chaque année. Entre 2011 et 2013, 68 millions de couronnes auraient été ainsi réparties. Entre 2016 et 2018, la somme avait atteint un total de plus de 112 millions de couronnes. Les fonctionnaires du NKÚ ont notamment indiqué avoir relevé des irrégularités dans l’aide accordée au festival du film de Karlovy Vary, qui reçoit chaque année une trentaine de millions de couronnes, soit la plus importante des subventions du ministère.