Destitution des chefs de l'Institut de protection des monuments historiques

02-12-2005

Le ministre tchèque de la Culture Vitezslav Jandak a destitué tous les directeurs des sections régionales de l'Institut national de protection des monuments historiques y compris le directeur général de cette institution, Zdenek Novak. Lundi, le ministère lancera un appel d'offre pour occuper les postes restés vacants. Le ministre désire rendre plus efficaces et plus transparentes les activités de l'Institut et améliorer surtout le travail de l'inspection des monuments historiques qui, a son avis, a été "paralysée" au cours des derniers dix ans.