Des milliers de personnes ont manifesté contre Andrej Babiš et « pour une justice indépendante »

30-04-2019 mis à jour

En dépit de la pluie continuelle, des centaines de personnes se sont rassemblées lundi en fin d'après-midi sur la place du quartier de Hradčany, en face du Château de Prague, pour protester contre le Premier ministre Andrej Babiš (ANO) et le changement de ministre de la Justice. Une manifestation qui s'est transformée en cortège en direction de la place de la Vieille-Ville au centre de Prague, où plusieurs milliers de personnes se sont retrouvés. Les organisateurs de la manifestation, opposants au chef du gouvernement et membres de l'association « Des millions de moments pour la démocratie », craignent une perte d'indépendance de la justice en Tchéquie, sur le modèle de la Pologne et de la Hongrie. Des manifestations appelant à la démission du Premier ministre se sont également déroulées dans plusieurs autres villes du pays.

Avant le week-end de Pâques, le ministre de la Justice Jan Knežínek (ANO) avait annoncé sa démission. Cette annonce surprise était intervenue le lendemain de la proposition faite par la police tchèque de mettre en examen Andrej Babiš dans l'affaire dite du Nid de Cigognes, où ce dernier est soupçonné de fraude aux subventions européennes. Le Premier ministre tchèque avait annoncé dans la foulée la nomination au poste de Marie Benešová, une proche du président Miloš Zeman.