Des dizaines de milliers de personnes ont manifesté à Prague pour demander la démission d'Andrej Babiš

05-06-2019

Selon les organisateurs du mouvement de protestation, Milion chvilek, ils étaient 120 000 à s'être réunis mardi soir, place Venceslas, en plein cœur de Prague, pour ce qui était l'une des plus grosses manifestations depuis la révolution de Velours il y a trente ans. C'est la cinquième manifestation du genre depuis le mois d'avril. Originellement organisée pour « défendre une justice indépendante », après la nomination de Marie Benešová à la tête du ministère de la Justice, celle d'hier était essentiellement dirigée contre le Premier ministre Andrej Babiš, sous le feu des critiques de ses opposants après la fuite dans les médias du rapport d'audit préliminaire de la Commission européenne, établissant que ce dernier est en situation de conflit d'intérêts avec son ancienne société Agrofert.

Le mouvement de protestation n'a cessé de croître depuis plus d'un mois. La prochaine manifestation se déroulera mardi prochain, hors de Prague, dans d'autres villes de République tchèque. Le prochain rassemblement pragois, prévu le 23 juin, investira l'esplanade de Letná, sur les auteurs de la ville, par ailleurs autre lieu symbolique de la révolution de Velours. Les organisateurs espèrent mobiliser entre 200 000 et 350 000 personnes.