Des députés veulent enquêter sur les activités des espions russes et chinois en République tchèque

Une quarantaine de députés vont proposer à la Chambre basse du Parlement de créer une commission d’enquête sur l’influence des régimes autoritaires en République tchèque. L’initiative a été lancée par la députée Helena Langšádlová, du parti conservateur d’opposition TOP 09. Elle se base sur les rapports annuels du service de contre-espionnage civil, qui met régulièrement en garde contre les activités notamment des services de renseignement russes et chinois en République tchèque.

Le projet devrait être présenté aux députés lors de la prochaine publication du rapport du Service de renseignement et de sécurité (BIS) pour l’année 2017.