Des activistes de Greenpeace ont protesté au siège du gouvernement contre la poursuite de l’extraction du charbon en Bohême du Nord

06-04-2011

Des activistes de l’ONG Greenpeace ont pénétré, mercredi matin, à Prague, dans le jardin qui entoure le siège du gouvernement. Ils ont protesté contre l’intention du ministre de l’Industrie et du Commerce, Martin Kocourek, de repousser les limites d’extraction de lignite en Bohême du Nord dès 2015. Etablies au début des années 1990, ces limites protègent plusieurs communes de la région menacées de disparition par l’extraction du charbon. La poursuite de celle-ci a été encouragée, la semaine dernière, par le Premier ministre. Petr Nečas a indiqué que les limites pourraient être repoussées à condition que les sociétés minières se mettent d’accord avec les propriétaires des terrains. L’année dernière, les activistes de Greenpeace s’étaient déjà installés sur le toit du siège du gouvernement pour protester contre l’extraction du charbon en Bohême du Nord.