Démissionnaire, Theresa May cite Nicholas Winton, sauveur d’enfants à Prague, mais cela lui vaut des critiques

25-05-2019 mis à jour

La cheffe du gouvernement britannique Theresa May a annoncé sa démission vendredi à Londres. Dans un discours qu'elle a fini en larmes, elle a regretté de ne pas avoir pu mener le Brexit à son terme.

Citant Sir Nicholas Winton, qui a sauvé des centaines d'enfants juifs à Prague à la fin des années 1930, Theresa May a déclaré: "N'oubliez jamais que le mot compromis n'est pas un mot obscène. La vie dépend de compromis".

Cela n'a pas vraiment été du goût de la fille de Nicholas Winton, Barbara, ni d'un des enfants sauvés devenu un parlementaire du parti travailliste, Alf Dubs, qui ont tous les deux critiqué la Première ministre conservatrice pour la politique du gouvernement britannique en matière d'accueil de réfugiés et notamment son refus d'accueillir des mineurs non accompagnés.