Déjeuner gratuit à l'école: d'autres négociations en vue

L'ampleur du programme de gratuité des repas scolaires pour les écoliers tchèques va encore faire l'objet de négociations au sein de la coalition gouvernementale. C'est ce qu'a indiqué dimanche le président du Parti social-démocrate (ČSSD) et ministre de l'Intérieur, Jan Hamáček.

Son parti avait initialement proposé que les repas soient gratuits pour tous les élèves de maternelle et du primaire, tandis que le parti ANO du ministre de l'Education et du premier ministre préférait faire bénéficier de la gratuité uniquement les familles les moins aisées. Le chef du gouvernement, Andrej Babiš, estime que la question sera tranchée dans un mois environ.