Début du procès de la privatisation frauduleuse de la société minière de Most

Ce lundi a débuté au Tribunal municipal de Prague le procès de la privatisation frauduleuse de la société minière de Most, Mostecká uhelná společnost (MUS). Les cinq anciens dirigeants de l’entreprise étaient présents lors de la première audience. Leurs avocats ont indiqué que tous ont déjà été condamnés pour cette même affaire par une cour de justice suisse.

A l’heure actuelle aucun des prévenus n’a purgé sa peine en Suisse. La République tchèque avait participé au procès en Suisse en tant que partie lésée. Le ministère des Finances s’efforce d’obtenir des compensations financières pour les dommages subis par l’Etat. Des dommages dont la somme a été estimée à plus de deux milliards de couronnes.