Début des travaux de l’Institut national de la santé mentale

01-10-2013

Les travaux de construction de l’Institut national de la santé mentale (NÚDS) ont été entamés ce mardi à Klecany, dans les proches environs de Prague. La création de cet établissement s’inscrit dans le cadre de la réforme des soins psychiatriques en République tchèque. A partir de son ouverture prévue en janvier 2015, 300 personnes y seront employées. Le NÚDS servira à la fois de clinique et de centre de recherches. Le montant de l’investissement, assuré en grande partie par le Programme opérationnel « Recherche et développement en matière d’innovation » du Fonds européen de développement régional, s’élève à près d’un milliard de couronnes (40 millions d’euros), financement de la première année de fonctionnement compris. Selon les spécialistes, malgré l’augmentation de maladie de type dépressions ou Alzheimer, les traitements psychiatriques ne constituent pas une priorité en République tchèque. Or, l’Organisation mondiale de la santé recommande la pratique de soins dits communautaires et l’abandon des maisons de santé.