Débat sur un amendement de la Constitution qui permettrait la tenue des élections législatives anticipées

08-09-2009

Le débat sur un amendement à la Constitution qui permettrait à la chambre basse du parlement de s’auto-dissoudre par la majorité des trois cinquièmes de ses membres a été inscrit à l’ordre du jour de la Chambre des députés, ce mardi, par tous les partis représentés au parlement à l’exception des Verts. L’objectif de cet amendement est de permettre la tenue des élections législatives anticipées au cas où la Cour constitutionnelle ne repousserait pas, ce jeudi, la plainte du député Miloš Melčák concernant le caractère anticonstitutionnel du raccourcissement du mandant actuel de la Chambre des députés.